Spontis intègre le montage des cabines pour en piloter le processus, le maîtriser, et toujours mieux répondre aux attentes de ses partenaires. Aujourd’hui, BKW et les SIL bénéficient de ce service et réceptionnent des cabines finies sur les chantiers. Groupe E s’inscrit partiellement dans le processus avec le montage des cylindres.

Les cabines permettent la répartition de la basse tension et le raccordement d’un tiers au réseau. Présentées sous forme d’une enveloppe en béton ouvrable par un cylindre, elles contiennent des réglettes posées sur des râteliers correspondant à des tensions spécifiques. Chaque cabine est posée sur une chambre positionnée sous terre. En cas de panne, les dalles de la chambre se retirent facilement de sorte que l’électricien puisse intervenir sous la cabine et au niveau des entrées et sorties de câbles.  

Avant décembre 2016, les cabines étaient montées sur les sites d’intervention par des prestataires externes. Les variations de leurs modes de livraison et la non-vérification des montages par l’entreprise ne permettaient pas à Spontis de piloter l’ensemble de l’activité. La volonté fut claire : standardiser le processus, l’intégrer pour le maîtriser et l’adapter aux besoins des clients. L’atelier de montage en est sa mise en œuvre.

L’atelier est géré par le département Gestion de chaîne d’approvisionnement et le département Logistique. Maxime Pittet réceptionne les commandes des clients. Il commande à Bétontec les cabines correspondantes auxquelles sont posés les râteliers et crée un ordre de fabrication (OF) indispensable au reste du suivi de montage. L’OF permet une traçabilité interne des avancements ; il comporte un numéro, le nom de l’article fini, la quantité de produits à préparer (toujours un pour les cabines qui sont montées au cas par cas selon la demande), le numéro de la commande client qui facilite le suivi, le lieu et la date de livraison. On y trouve également différents tableaux : la liste des opérations à effectuer, la liste des composants à prélever du stock tels que des modèles de demi-cylindres et de réglettes. Une check-list valide l’ensemble des étapes de montage et relate l’état de la cabine en spécifiant la présence des fusibles, du kit vapeur, du cylindre et des réglettes, l’état général et la propreté, la qualité du béton, la présence éventuelle de fissure.

La logistique se voit confier l’OF et prend le relais du suivi. Grégoire Mazza, collaborateur logistique chez Spontis, qualifie chaque OF avec son état d’avancement (en cours de montage, en attente de livraison, terminé), le lieu de livraison, les échéances et les plus-values éventuelles demandées par le client. Elles peuvent avoir trait à une pose délicate de cabine au-dessus d’une ligne de haute tension et constituent un service supplémentaire délivré par Spontis. Les plus-values ouvrent le panel des possibilités pour les clients et participent au service sur-mesure proposé par la plate-forme d’achat et de logistique. Les deux monteurs de Groupe E Connect, se rendent sur le site de Spontis de manière hebdomadaire pour préparer les cabines. Ils y posent les réglettes à l’aide de clés dynamométriques selon un protocole spécifiant les degrés de serrage sur les râteliers. Selon Tanfoltchan Outtara, collaborateur logistique, c’est un avantage d’échanger avec seulement deux monteurs. Ils sont habitués à la procédure mise en place par Spontis, ils connaissent le matériel et les modèles de composants ce qui minimise considérablement les risques d’erreur et optimise le temps de montage (environ 50 minutes par cabine). À chacune de leur venue, ils réalisent plusieurs montages et peuvent se réapprovisionner directement dans le stock en cas d’erreur de composants. La centralisation évite la démultiplication des déplacements sur les chantiers et permet un double contrôle. Tanfoltchan Ouattara valide chaque étape et a une vue globale sur tout le processus de montage. Le protocole de contrôle très précis permet en cas de problème de remonter à sa source, de connaître son origine et donc de le résoudre plus facilement. La cabine livrable est finalement acheminée sur chantier ou en dépôt chez le partenaire par le transporteur Zumwald.

L’année dernière, 162 cabines ont été montées selon le processus complet dont 153 pour BKW, 9 pour les SIL et 136 montages de cylindre ont été réalisés pour Groupe E.

Spontis intègre d’autres activités de ce type comme le montage des kits visant à préparer, en amont des commandes, des produits finis pour les clients. Il s’agit plus de remplissage de stock avec des produits finis très demandés que de la réponse à une demande client. Les produits sont alors stockés dans l’entrepôt et livrables à n’importe quel moment. L’atelier kit est géré par Jean-Marc Müller qui traite des OF selon la même procédure que celle des cabines. Les opérations concernent la sortie des composants, l’assemblage, le contrôle qualité et l’entrée en stock. De même que pour le montage cabine, c’est un service rendu aux partenaires. Dans cette lignée, Spontis envisage la création de nouveaux ateliers et l’intégration de nouvelles compétences pour générer du suivi encore plus efficace et précis. Le pilotage de l’activité est la clé d’un service de qualité adapté aux besoins des clients.